"L'Encyclopédie" de Diderot & d'Alembert

Article intitulé:
  Traite des nègres

Signé de:
  M. le Chevalier De Jaucourt


Il y a des auteurs qui s'érigeant en jurisconsultes politiques viennent nous dire hardiment, que les questions relatives à l'état des personnes doivent se décider par les loix des pays auxquels elles appartiennent, & qu'ainsi un homme qui est déclaré esclave en Amérique & qui est transporté de-là en Europe, doit y être regardé comme un esclave ; mais c'est là décider des droits de l'humanité par les loix civiles d'une gouttiere, comme dit Cicéron.


Cela ne vous rappelle-t-il pas la directive Bolkestein.
Celle-ci permet de déplacer les employés avec leur législation du pays d'origine.
Il est vrai qu'il n'y aurait plus de problème pour les entreprises industrielles si elles employaient des esclaves.
Nous vivons une période rétrograde dans laquelle l'économie, qui devrait être un outil pour le bien-être de l'humanité, devient un but.
C'est la nouvelle religion:

travaillez pour l'économie et le bonheur viendra . . .

. . . peut-être.