Omar Khayyâm
(savant et poète iranien du XIème siècle)

Robâiyât
N° 24





Ma venue ne fut d'aucun intérêt pour le monde;
Mon départ n'augmentera en rien son honneur.
Mes deux oreilles n'ont jamais ouï de personne
La raison de cette venue et de ce départ !


C'est l'éternelle question que nous nous posons dans tous les pays, dans toutes les cultures et à toutes les époques
Les "croyants", eux pensent avoir des certitudes.
Compte tenu de la multitude des religions, quelle est celle qui détient la vérité ?