Machiavel


Nicolas MACHIAVEL

Le Prince
CHAPITRE VIII
«De ceux qui sont devenus princes par des scélératesses »



Les cruautés doivent être commises toutes à la fois, pour que, leur amertume se faisant moins sentir, elles irritent moins; les bienfaits, au contraire, doivent se succéder lentement, pour qu'ils soient savourés davantage.

L'art de manipuler le peuple n'a pas attendu l'essor des médias.
Observons et nous constaterons que cette idée a de multiples applications dans le monde politique et celui du travail.
Certains licencient en bloc puis embauchent au compte-goutte (avec subventions).
D'autres refusent de donner des augmentations générales et distillent de petites primes en sollicitant un geste de satisfaction, de remerciement voire de soumission.

Octobre 2010:
La loi sur les retraites est accouchée aux forceps et des amendements pour des minorités sont distillés au compte gouttes.

Avril 2011:
Après avoir écrasé les salaires et le pouvoir d'achat, le président (2007) propose de distribuer, au compte goutte, une prime plafonnée à 1000 € à quelques salariés.

Novembre 2013:
Le président régnant y va un peu fort sur les cruautés.

Mai 2016:
Le gouvernement fait passer en force une loi sur le travail contestable pour les salariés.
Il distribue des faveurs aux camionneurs, aux enseignants, aux médecins etc.