PREMIERE PARTIE

(page 150 du livre qui en comporte 287)

Remarque sur le livre de Sade.

J'ai lu ce livre un peu par hasard. Il me semblait nécessaire d'avoir lu "Justine" pour compléter ma culture. Je l'ai lu en accéléré *  . Ce n'est qu'une succession de scènes de tortures entre lesquelles s'interposent des délires sur l'apologie des libertins et le mépris des femmes ,qui ne sont que des jouets qu'on casse et qu'on jette.



La tyrannie ne flatte-t-elle pas l'orgueil d'une manière bien plus vive que la bienfaisance?
Celui qui impose, en un mot, n'est-il pas le maître bien plus sûrement que celui qui partage ?

Commentaire d'Octobre 2017.
Qui ? Actuellement impose sa volonté avec l'utilisation abusive de:
  • "Je veux; "
  • "Je décide,"
  • "Je ferai "
  • "J'exige."
  • . . . etc.
Macroléon *   ou JLM ? *

On aimerait entendre plus de "nous" et moins de "je".
La France doit elle être représentée par des aspirants tyrans; l'un favorisant les grands bourgeois, l'autre pour la dictature du prolétariat avec sa dérive stalinienne.

La démocratie française mérite mieux.