L.J. PETER & R.HULL

Le principe de Peter
ou
Pourquoi tout va toujours mal


A leurs yeux, le potentiel de commandement équivaut à de l'insubordination, et l'insubordination est de l'incompétence. Ceux qui savent obéir ne peuvent pas savoir commander. Il est évident que l'employé docile et obéissant sera promu, plus d'une fois, mais cela n'en fera pas un bon chef.

C'est tout le dilemme du responsable:
S'il prend un collaborateur compétent, celui-ci va constamment le contredire et pour finir prendre sa place.
S'il prend un béni-oui-oui il est sûr de ne pas être contredit et de plus il sera flatté.
Son choix sera-t-il bénéfique pour l'entreprise?
Ce qui devient moins amusant c'est quand l'entreprise est gérée par une cour de flatteurs, elle devient moins performante et qui va trinquer?

Alors vivent les collaborateurs bougons, contestataires et surtout compétents.

PS: un responsable compétent ne craint pas la concurrence de ses collaborateurs.
Celui qui dit:"Ce sont tous des cons et c'est moi leur chef"; est un pur produit du "Principe de Peter".
Ceci est également valable pour le monde politique.