AVERTISSEMENT : Des grossièretés sont dans le commentaire.



BERNARD MARIS

 Antimanuel d'économie

 Principes de scolastique économique
 3 Le langage du pouvoir
 Les modèles de prévision ou le pouvoir sur le temps
 page 93


Le lecteur et l'honnête homme doivent donc prendre avec une extraordinaire prudence les assertions des prévisionnistes. Bref, plus l'économiste dit qu'il ne parle pas de politique, plus il en parle, et plus le Prince dit qu'il ne fait qu'appliquer des lois économiques, plus il fait de la politique. C'est toujours bon à savoir, avant de mourir à la guerre économique.

Monsieur Maris, comment pouvez vous mettre en doute la parole des économistes et des politiques?
Tout le monde sait bien que ce sont des paroles d'Évangiles.
Oseriez-vous mettre en doute les Évangiles?
A quoi vais-je me raccrocher, à quelle vérité? Si tout n'est que tromperie et ruse.
Janvier 2009: Le crack de 2008 qui l'avait prévu ?
Je pense que toutes les prévisions catastrophiques pour 2009 ne sont que des délires de gourous incompétents qui veulent masquer leur inutilité.
En complément une expression très grossière mais bien imagée :
« Ce n'est pas quand on a chié dans son froc qu'il faut serrer les fesses »
Cette grossièreté n'est pas à la mesure de la merde qu'ont semée les banquiers, financiers, économistes et prévisionnistes.
Moi je suis grossier; eux ils sont vulgaires.

2011 Ça recommence.
On ne dit plus :"les banquiers, financiers, économistes et prévisionnistes." mais les MARCHÉS.
Ça ne change rien: ils continuent à semer leur merde; mais en plus ils veulent que nous la mangions.

2018_2019 Sa continue et s'amplifie avec Jupy *