Mikhaïl Alexandrovitch
  alias
  BAKOUNINE

Dieu et l'État
"Science et gouvernement de la science "



L'abstraction idéaliste, Dieu, est un poison corrosif qui détruit et décompose la vie, qui la fausse et la tue. L'orgueil des savants, n'étant rien qu'une arrogance personnelle, peut être ployé et brisé. L'orgueil des idéalistes n'étant point personnel, mais un orgueil divin, est invincible et implacable. Il peut, il doit mourir, mais il ne cédera jamais, et, tant qu'il lui restera un souffle, il tendra à l'asservissement du monde sous le talon de son Dieu, comme les lieutenants de la Prusse, ces idéalistes pratiques de l'Allemagne, voudraient le voir écrasé sous la botte éperonnée de leur roi . C'est la même foi les objets n'en sont même pas beaucoup différents et le même résultat de la foi, l'esclavage.



Bakounine renvoie dos à dos le totalitarisme et la religion.

Personnellement je commence à trouver ce site légèrement anticlérical, voire teinté de mécréantisme, pas vous?
Orwel s'est-il inspiré de Bakounine?( Cette question n'est compréhensible que par une pratique assidue de ce site) CARSCS **