Pere Duschene


LE PERE DUSCHESNE
Probablement écrit par Hébert(1757-1794)

La grande colère du père Duschesne
N o 341



Tous ont dans la bouche les mots de liberté et de l'égalité, et si peu de gens l'ont dans le cœur! Chacun plaide pour son saint et cherche à tirer son épingle du jeu. C'est à qui sera le plus fin : l'un veut être libre, et, pour remplir son coffre-fort , tous les moyens lui sont égaux; l'autre cherche les honneurs, et, pour y parvenir, il rampe d'abord, et ensuite il écrase tout ce qui s'oppose à son passage. Mais, foutre, je, le répète parmi tous ces égoïstes, cette peste publique, il n'en est point de, plus coupables que ceux qui spéculent sur le travail des Sans-Culottes et qui s'engraissent de leur sang.


La magouille est de toutes les époques.
La révolution n'amène qu'un changement de privilégiés.
Faut-il pour cela condamner les révolutions?
Non, car elles sont porteuses d'espoir.