Mikhaïl Alexandrovitch
 alias
BAKOUNINE

Catéchisme révolutionnaire.



Il n'existe qu'un seul dogme, qu'une seule loi, qu'une seule base morale pour les hommes, c'est la liberté. Respecter la liberté de son prochain, c'est le devoir ; l'aimer, l'aider, le servir, c'est la vertu.

Cette idée utopiste n'est-elle pas plus humaine et généreuse que les "idées" de nos hommes politiques (ou pseudos économistes) actuels.
N'avons nous pas envie d'y croire. C'est plus fédérateur que le cour de l'Euro ou du Dollar.
Nous avons besoin d'espoir et de croire encore en l'Homme.
Arrêtez, vous les puissants, de penser pour tous, de vouloir faire le bonheur de l'humanité sans elle et ..
contre elle.